La mer n’est pas loin

Ce midi, petit repas léger avec la maman de Vinciane avant une longue promenade au parc Paradisio.
Tout était improvisé vu que 10 minutes avant qu’elle n’arrive, je ne savais pas encore ce que j’allais faire. C’est l’avantage d’avoir le réfrigérateur plein…
Au menu,

La pâte de céleri était constituée d’un mélange de céleri rave râpé, de câpres, d’oignons jeunes et de coriandre.
Les œufs de cailles étaient garnis d’un mélange de thym et de jaunes d’œufs.

20060430a

The following two tabs change content below.
Moi

Derniers articles parmiguel (voir tous)

3 thoughts on “La mer n’est pas loin

Laisser un commentaire