Bellewaerde

Posted on

Bellewaerde… Bellewaerde…

Nous avons gagné, presque par hasard, 2 entrées à Bellewaerde grâce à un concours que j’avais fait sur le site de L’avenir il y a plusieurs mois.  Je ne connais pas ce parc et ce n’est pas leur site qui m’avait donner l’envie d’y aller.

L’entrée est à 31€ soit presque autant qu’un grand parc d’attraction. (34.5€ pour Efteling, 37,5€ pour Walibi)

Ce dimanche 11 septembre, il était donc prévu de nous y rendre. Pas pour commémorer le 15ème anniversaire des attentats mais pour l’anniversaire de notre grande fille. Un petit week- end à la mer était donc prévu en camping-car.

M’y étant pris trop tard: plus de place en camping. Tant pis, le programme sera un peu modifié et nous laisserons le camping car se reposer à Ath. Samedi matin, petit tour à Lille. Au soir, fruits de mer provenant de la poissonnerie de Conde sur l’Escaut et dimanche: Bellewaerde !

img_1636
Bellewaerde

Bellewaerde est situé à moins d’une heure de la maison et nous arrivons au parc 15 minutes avant l’ouverture.

Nous n’avons aucun mal à nous garer. Je ne sais pas si c’est aussi facile par très beau temps: le parking n’est pas très grand. Si nous venons en camping car la prochaine fois, j’espère qu’il y en a un autre (j’ai cherché à notre retour et oui, il y a en deux autres).

La première attraction que les filles feront ne me rassure pas pour la suite: la Grenouille fait passer 6 personnes à la fois pour une attraction que les forains n’utilise plus depuis des années dans les champs de foire. Je comprendrai au retour que nous étions dans le quartier petits enfants.

La suite de notre programme s’annonce mieux, les éléphants et les girafes nous ouvrent la voie vers la partie far-west: là où se situent certaines attractions fortes.

img_1649
Jungle Mission

Emelyne a été baptisée avec sa première attraction tête en bas: le boomerang. Double looping avant et arrière. Très court mais très intense. Nous avons eu droit à un petit “au secours” mais elle a adoré. Mon dos, un peu moins: il s’en souviendra encore quelques jours après.

Nourriture correct au Texas Grill. Correct pour un parc d’attraction, j’entend. 15€ le steak frites. Indécent en France, pas plus cher qu’ailleurs en Belgique. Nos papilles ne s’en sont pas plaint. Les mamies à côté non plus.

Pour digérer, une promenade en bateau (Jungle Mission) nous fait découvrir des aras rouges, des tamarins empereur, des coatis. Pour compléter cette digestion, le petit train du Bengale traverse la jungle indienne avec ses lions et ses tigres. La mise en valeur des animaux est en général bien réalisée.

img_1663
Bengal Rapid River

Le reste des attractions est traditionnel: les tasses, l’équivalent du Dalton Terror du Walibi, la rivière sauvage (Bengal Rapid River), la maison qui tourne, …

Je ne sais pas si c’est du au mauvais temps qui était prévu (il faisait nuageux mais pas pluvieux), mais les files n’étaient pas exagérément longue: juste suffisantes que pour écrire ce billet.

Niveau clientèle, il me semble que la majorité soit du nord de la France. Pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur: tout les cast members (Disney™) sont donc bilingues. Ce n’est pas le cas dans tous les parcs en Flandre (ni en Wallonie).

Le parc n’est pas si mal que ça finalement. Le mélange attraction – animaux est original. Je préfère Efteling, Disneyland ou depuis la découverte de cette année, Europa-park mais si nous y revenons, je ne viendrai plus en trainant les pieds.

Harry Potter : L’exposition

Posted on


Petit sujet sans camping-car aujourd’hui.
Dimanche 21 août, nous avons été voir l’exposition “Harry Potter : The Exhibition” à Brussels Expo.

Version 2
Trelawney

Arrivé sur place 20 minutes avant le début, une foule est déjà présente. Il ne fait pas chaud et nous sommes situés dans un endroit bien venteux. Les portes s’ouvrent à l’heure exacte. Bon point.

Pomona Chourave et la classe de Botanique

Nous subissons une fouille à l’entrée. Nous nous y sommes malheureusement habitué et cela ne nous étonne même plus. Le parc Païri Daiza a également revu l’entrée et des portiques de sécurité dignes d’un aéroport y a été placé. Pas certain que les jeunes gens qui surveillent les entrées soient apte à réagir si un terroriste se fait prendre. Pas certain non plus que les responsables de ces centres touristiques croient en l’utilité de ces mesures de sécurité. Cela rassure le peuple, dirons-nous.

L’exposition a lieu dans le palais 2 de Brussels Expo, un des plus petits palais du site.

Après avoir passé l’entrée, nous devons passer par une photo souvenir. On nous remet un numéro pour pouvoir l’acheter en fin de visite. Money, money…

Nous pouvons enfin entrer dans la première salle par petit groupe. Dans cette salle à lieu la cérémonie de répartition. 2 ou 3 personnes volontaires ont le droit de porter le Choixpeau magique afin d’être intégré dans une maison. L’animatrice questionne la personne sélectionnée afin de bien l’orienter et, évidemment, tout le monde est envoyé chez Gryffondor.

Après cette salle, nous voici enfin au coeur de l’exposition.

La coupe de feu

La locomotive du Pouillard Express nous accueille dans la brume: pas mal…

Ensuite, une succession de saynètes qui présente les personnages habillé avec leurs costumes originaux et des passages de films (la hutte d’Hagrid, la chambre d’Harry, le jeu d’échec grandeur nature, la salle des potions, …). Après être passé dans la salle de banquet, nous arrivons dans la boutique et… fin !

En effet, l’exposition est très très courte. Nous sommes restés un peu moins d’une heure malgré les audioguides et nous être attardé sur chacune des saynètes. Les organisateurs annoncent 1h30 de visite. Peut-être qu’en restant 45 minutes dans le magasin, on y arrive.

A propos du magasin, il n’est pas exagéré de dire qu’il s’agit de vol ! Comptez en moyenne 30% à 40% de plus que pour le même article acheté sur Amazon. La cravate Harry Potter à 25€ en mauvais tissu chinois, cela fait mal (6,77€ sur Amazon).

Jeu d’échec grandeur nature

Si je finis mon billet ici, tout le monde peut penser que je regrette cette exposition mais en fait, pas du tout: j’ai adoré (et les filles aussi).
Tout ces petits accrocs sont pardonnés grâce à la magie…. La Magie !

Dans la fille d’attente, des fans sont déguisés en sorcier. Passé le portique de sécurité, le thème principal des films nous emporte: nous sommes à Poudlard. Tout le monde veut sa part de magie. Le passage à la photo souvenir est amusant: armé de notre baguette, nous sommes des magiciens ! Les volontaires au Choixpeau magique ont peur de se voir envoyer à Serpentard et leur stress est communicatif. Et les costumes ? Tout le monde se remémore les films avec les acteurs portant ces costumes. La magie est présente. Les lieux sont bien représentés. Nous avons envie de nous attarder dans la hutte de Hagrid à l’attendre au coin du feu. Le film a tant apporté aux fans que faire partie de cet univers ne fussent que 50 minutes est extraordinaire.

Nous sommes fans et nous sommes le public cible.

Bonbons de Honeydukes

Notre prochaine incursion dans l’univers de Harry Potter ? Le Warner Bros Studio Tour à Londres. Un jour peut-être aussi, le Wizarding World of Harry Potter dans les studios Universal à Orlando. Et en attendant, il y aura aussi le 8ème livre de Harry Potter écrit par J.K. Rowling: Harry Potter et l’Enfant maudit.

Petit conseil pour ceux qui iront voir l’exposition (elle a été prolongée jusqu’au 6 novembre), ne faites pas de photos ! Du moins, pas tout de suite. Vous pouvez rester tant que vous voulez. Faites donc l’exposition deux fois. Une fois sans photos et profitez. L’autre fois, prenez des photos de ce que vous voulez. C’est cadeau.

Et attention, la visite de l’exposition ne se fait que sur rendez-vous après avoir acheté une place via Ticketmaster !

Hechtel-Eksel – Sortie 5

Posted on

IMG_1567Petite sortie ce week-end pour un grand jour pour ma cousine et son copain qui deviendra son mari.

Nous irons donc voir nos voisins flamands pour ce week-end du 15 août.

Le mariage a lieu à Hechtel-Eksel (près de Hasselt) sur un petit îlot qui appartient à la famille du marié: le Schans. Un camping est improvisé sur l’îlot mais juste pour les tentes. Nous placerons donc notre logis au centre de vacances De Lage Kempen situé à 10 minutes de là.

Mes cousins (je peux maintenant associer le mari de ma cousine à un cousin) faisant partie de l’organisation de La Semo, le mariage transpire donc l’esprit festivalier de partout: groupe de jazz, chapiteau, le grand John-John pour orchestrer la célébration et les célèbres toilettes de chantier qui ne désemplissent pas. Nous adorons cette ambiance (moins les WC) ! Le reste du mariage ressort du privé et je n’en parlerai donc pas.

IMG_1581Nous passons donc nos 2 prochaines nuits au centre de vacances De Lage Kempen. Il s’agit d’un petit camping familiale tenu par un couple de flamands (Marc et Gonnie). Rien de bizarre en Flandre même si en Wallonie, les propriétaires sont rarement wallons. A croire que tous les campings belges appartiennent à des flamands. Ici, tout est en néerlandais: la réception ne parle pas français. Vu que nous savons nous débrouillez dans la langue de Vondel (surtout Vinciane), l’accueil est chaleureux. Ils sont content de voir que l’on fait l’effort de parler leur langue. Comme quoi, si chacun y mettait du sien en Belgique, les conflits communautaires n’existerait pas.

Le camping est très bien tenu. Rien à dire. Belle piscine (dont nous ne profiterons pas vu le temps nuageux), mini-golf, terrain de pétanque, tennis de table, air trampoline, grande pleine de jeux, beach-volley, animations et bar-restaurant. Une piste cyclable longe le camping (le bar du camping se vante d‘être une halte-vélo. On ne perd pas le nord en Flandre). Situé dans le sud de la France, il serait le camping parfait.

Sachant que nous arriverions tard le samedi, nous avons pris un des quatre emplacements camping-car qui se situe en dehors de l’enceinte clôturée du camping: nous pouvons donc arriver à leur que nous voulons. Par contre, nous sommes un peu plus loin des sanitaires que les autres emplacements.

Nos 3 semaines de vacances finissent ce lundi et notre prochain week-end en camping-car n’étant pas pour tout de suite, nous essayons de profiter au maximum de leur infrastructure ce dimanche malgré le temps nuageux.

J’apprend la Dame de Pique aux filles… qui me battent. Mini-golf (où je perd aussi) et apéro. Belle fin de vacances.

Ile d’Oléron (vacances d’été 2016) – Sortie 4 – Jour 20 et 21

Posted on

Dernier jour de ces vacances.

Nous oublions l’idée première d’aller au Mont-Saint-Michel: pas assez de temps pour en profiter et trop grand détour. Nous irons donc à Etretat, ville de Normandie que nous apprécions.

C’était en tout cas notre idée avant d’y arriver.

Version 2
Les falaises de Saint-Pierre-En-Port

Le GPS nous envoie dans la campagne normande et j’ai eu une  de mes plus grandes peur de conduite en camping-car. J’ai souvent cru que j’allais abimer mon grand véhicule sur ses routes etroites, cabossées et où les branches d’abres étaient trop basses.

Arrivé péniblement à Etretat, nous devons changer notre objectif: nous n’avions pas reservé et le camping est complet. L’aire de service aussi. Plus de places non plus au camping de Fécamp.

Nous sommes redirigés vers le camping de Saint-Pierre-En-Port. Petit camping 2 étoiles au bord de falaise.

Version 2
Vue de notre emplacement

Bel environnement pour un camping moyen: pas de bar, pas de planches aux WC mais très propre.

Un seul restaurant au village. La patronne venant de reprendre le restaurant, la carte affichée est fortement réduite. Je voulais finir mes vacances comme je l’avais commencé avec des moules et c’est raté. J’aurais droit à 100 grammes d’onglet et des frites. Vin imbuvable (j’en ai laissé). Malgré ça, ce fût un bon moment. La patronne débute dans le métier et met tellement de bon coeur à nous servir que nous lui pardonnons tout.


Lendemain matin, les vacances sont finies… Petit tour sur la plage et puis nous reprenons la route pour notre ville d’Ath.

Le bilan de ces vacances est plus que positif. Quelques ajustements sont encore à faire au niveau du camping-car mais dans l’ensemble, nous avons adoré.

Version 2

Ile d’Oléron (vacances d’été 2016) – Sortie 4 – Jour 19

Posted on

Une journée n’étant pas suffisante pour tout voir (ils le disent bien sur leur site), nous sommes de retour au Puy Du Fou.

Nous avons pris notre temps au camping ce matin. Ne voulant pas bouger le camping-car, nous irons à pied (juste 2 km de marche). Tout cela fait que nous arrivons à 11h au parc. Malgré que nous arrivons 30 minutes avant le début du spectacle des Vikings, celui-ci est déjà complet. Nous irons donc après-midi au moins une heure à l’avance.

Version 2
Les Vikings

Le spectacle des Vikings fera partie, avec le spectacle des Mousquetaire de Richelieu, de nos deux grands coup de coeur de la journée. L’un pour son grand drakkar, ses effets pyrotechniques et ses combats, l’autre pour son final dans l’eau et ses combats.

Version 2
L’accordéoniste

Pas de spectacle animés ce midi. Nous n’avons pas réservé à l’Auberge et il n’y a donc plus de place. Nous nous restaurons donc ce midi à la brasserie situé au Bourg 1900. Brasserie dans l’esprit français. Presque parodique. Le repas est excellent. D’un niveau supérieur à de nombreux parcs d’attraction pour un prix pas exagéré. Salade de frisée aux lardons, confit de canards et éclairs au chocolat pour 25€. Une accordéoniste joue du Yann Tiersen et d’autres classiques de la musette.

Nous ressortirons de ces 2 jours au Puy Du Fou complètement enchantés. Son classement de meilleur parc d’attraction français n’est pas usurpé. Notre seule regret sera de ne pas avoir été là pour la Cinéscenie qui n’a lieu que le vendredi et samedi soir.

Version 2
La Cité Médiévale

En plus de spectacle, quatre villages sont à visiter: le Fort de l’An Mil, la Cité Médiévale, le Village xviiie siècle et le Bourg 1900 (où nous avons mangé ce midi). Ces villages ont leur propre boutique où certains artisans sont indépendants (ils payent juste une taxe au parc pour pouvoir vendre leurs créations.)

Le parc n’est pas exagérément cher et ils poussent à y rester le plus de jours possible (après le deuxième jour, l’entrée est de 5€ par personne par jour). La prochaine fois que nous irons, nous y resterons plus longtemps. Une nuit ou deux sur l’aire de service bien aménagé et qui nous permettra de rester plus tard au parc pour le Cinéscenie, le reste des nuits au camping pour ces sanitaires et son calme. Cela nous permettra d’avoir un programme quotidien moins chargé et mieux organisé.