Tête pressée frites

Non, il ne s’agit pas de tête pressée que j’ai mis dans la friteuse. Il ne faut pas croire qu’en Belgique, on fait tout frire.
Mais il est vrai qu’on y rit beaucoup. Que ceux et celles qui ont la trentaine comme moi et qui ont passé une partie de leur enfance à regarder des séries se lèvent. Ensuite, vous pouvez vous asseoir et allez voir ce billet que mon ami Refrak a écrit avant hier: 59 titres de séries pré année 90 y sont cachés. Je vous conseille d’imprimer le billet. Certains titres sont assez tordus. Il m’en reste encore une petite dizaine à trouver.
J’en reviens au plat de ce soir : Vinciane voulait des frites mais voilà, je préfère la tête pressée surmontée de pommes de terre qui font fondre (comme les petites marionnettes) la gelée. De plus, depuis lundi, j’essaye de ne faire des plats trop gras histoire de réduire un ventre disgracieux (le mien)
Seulement voilà, ce que femme veut…
J’avoue que cela m’a très peu ennuyé, c’est toujours un plaisir de manger des frites.

20060426

The following two tabs change content below.
Moi

Derniers articles parmiguel (voir tous)

One thought on “Tête pressée frites

  1. coucou, merci d’avoir laissé un petit mot chez moi .
    Ah !!! ces femmes !!! héhé!!
    ça me fait rire parce que j’avais un collègue belges qui avait horreur des frites !!!! il en avait marre de tt ce k’on pouvait lui dire la dessus !!! héhé. Allez , hop !!! il est partit vivre en afrique !!! 😀

Laisser un commentaire