Harry Potter : L’exposition


Petit sujet sans camping-car aujourd’hui.
Dimanche 21 août, nous avons été voir l’exposition “Harry Potter : The Exhibition” à Brussels Expo.

Version 2
Trelawney

Arrivé sur place 20 minutes avant le début, une foule est déjà présente. Il ne fait pas chaud et nous sommes situés dans un endroit bien venteux. Les portes s’ouvrent à l’heure exacte. Bon point.

Pomona Chourave et la classe de Botanique

Nous subissons une fouille à l’entrée. Nous nous y sommes malheureusement habitué et cela ne nous étonne même plus. Le parc Païri Daiza a également revu l’entrée et des portiques de sécurité dignes d’un aéroport y a été placé. Pas certain que les jeunes gens qui surveillent les entrées soient apte à réagir si un terroriste se fait prendre. Pas certain non plus que les responsables de ces centres touristiques croient en l’utilité de ces mesures de sécurité. Cela rassure le peuple, dirons-nous.

L’exposition a lieu dans le palais 2 de Brussels Expo, un des plus petits palais du site.

Après avoir passé l’entrée, nous devons passer par une photo souvenir. On nous remet un numéro pour pouvoir l’acheter en fin de visite. Money, money…

Nous pouvons enfin entrer dans la première salle par petit groupe. Dans cette salle à lieu la cérémonie de répartition. 2 ou 3 personnes volontaires ont le droit de porter le Choixpeau magique afin d’être intégré dans une maison. L’animatrice questionne la personne sélectionnée afin de bien l’orienter et, évidemment, tout le monde est envoyé chez Gryffondor.

Après cette salle, nous voici enfin au coeur de l’exposition.

La coupe de feu

La locomotive du Pouillard Express nous accueille dans la brume: pas mal…

Ensuite, une succession de saynètes qui présente les personnages habillé avec leurs costumes originaux et des passages de films (la hutte d’Hagrid, la chambre d’Harry, le jeu d’échec grandeur nature, la salle des potions, …). Après être passé dans la salle de banquet, nous arrivons dans la boutique et… fin !

En effet, l’exposition est très très courte. Nous sommes restés un peu moins d’une heure malgré les audioguides et nous être attardé sur chacune des saynètes. Les organisateurs annoncent 1h30 de visite. Peut-être qu’en restant 45 minutes dans le magasin, on y arrive.

A propos du magasin, il n’est pas exagéré de dire qu’il s’agit de vol ! Comptez en moyenne 30% à 40% de plus que pour le même article acheté sur Amazon. La cravate Harry Potter à 25€ en mauvais tissu chinois, cela fait mal (6,77€ sur Amazon).

Jeu d’échec grandeur nature

Si je finis mon billet ici, tout le monde peut penser que je regrette cette exposition mais en fait, pas du tout: j’ai adoré (et les filles aussi).
Tout ces petits accrocs sont pardonnés grâce à la magie…. La Magie !

Dans la fille d’attente, des fans sont déguisés en sorcier. Passé le portique de sécurité, le thème principal des films nous emporte: nous sommes à Poudlard. Tout le monde veut sa part de magie. Le passage à la photo souvenir est amusant: armé de notre baguette, nous sommes des magiciens ! Les volontaires au Choixpeau magique ont peur de se voir envoyer à Serpentard et leur stress est communicatif. Et les costumes ? Tout le monde se remémore les films avec les acteurs portant ces costumes. La magie est présente. Les lieux sont bien représentés. Nous avons envie de nous attarder dans la hutte de Hagrid à l’attendre au coin du feu. Le film a tant apporté aux fans que faire partie de cet univers ne fussent que 50 minutes est extraordinaire.

Nous sommes fans et nous sommes le public cible.

Bonbons de Honeydukes

Notre prochaine incursion dans l’univers de Harry Potter ? Le Warner Bros Studio Tour à Londres. Un jour peut-être aussi, le Wizarding World of Harry Potter dans les studios Universal à Orlando. Et en attendant, il y aura aussi le 8ème livre de Harry Potter écrit par J.K. Rowling: Harry Potter et l’Enfant maudit.

Petit conseil pour ceux qui iront voir l’exposition (elle a été prolongée jusqu’au 6 novembre), ne faites pas de photos ! Du moins, pas tout de suite. Vous pouvez rester tant que vous voulez. Faites donc l’exposition deux fois. Une fois sans photos et profitez. L’autre fois, prenez des photos de ce que vous voulez. C’est cadeau.

Et attention, la visite de l’exposition ne se fait que sur rendez-vous après avoir acheté une place via Ticketmaster !

The following two tabs change content below.
Moi

Derniers articles parmiguel (voir tous)

Laisser un commentaire