Pâques 2017 – Sortie 1 – Futuroscope

futuroscope
Bel accueil

Direction le Futuroscope. Nous partons à 6h30 pour être présents dès l’ouverture du parc. Le soleil ne s’est pas encore levé.

Il s’agit de notre deuxième visite au Futuroscope. La première fois, c’était il y a 3 ans en revenant de… l’île de ré.

Le Futuroscope est principalement un parc à spectacles. Simulateurs 4d, documentaires et films constituent les 9 dixièmes des attractions.
Nous clôturons nos vacances de cette manière depuis quelques années: la visite d’un parc d’attraction casse le rythme des congés et nous permet de retourner à notre train-train quotidien plus facilement (du moins, je le crois).

La nouvelle attraction phare de cette année (L’Extraordinaire Voyage) est réservée au moins de 1 mètre 95 et m’est donc interdite. Les filles en profiteront néanmoins et se moqueront, gentiment, de moi.

Le repas du midi a lieu au « quai gourmand ». Self-service avec plat et dessert à 14,5€. Nous ne sommes pas volés.

L’après midi, nous continuons le tour des spectacles. Nous sommes contents de voir que beaucoup de spectacles ont été changés. La dernière fois, nous avions été étonnés de la mauvaise qualité de certaines projections. Ce n’est plus le cas maintenant.

futuroscope - 3
Cuisine moléculaire

Mention spéciale à l’exposition « Futur l’Expo » qui nous donne un avant goût… du futur au travers de robots, d’animations et d’un bar « Cuisine moléculaire ». Ce fût très instructif.

Nous avons fait deux fois l’attraction « Arthur, l’aventure 4D » qui, même si elle n’est pas aussi bien qu’à Europapark, mérite à elle seule d’aller au Futuroscope.

Notre repas du soir a eu lieu, comme il y a 3 ans, à la « Table d’Arthur ». Pour 23,5€ (pour les adultes) et 16€ (pour les enfants), le restaurant propose un buffet à volonté et boissons comprises. Très honnête pour un parc d’attraction.

futuroscope - 1
Arthur n’est jamais loin

Le repas fini, nous avons juste le temps de rejoindre les gradins pour le spectacle nocturne « La forge aux étoiles »

Imaginé par le Cirque du Soleil et joué depuis à peine une semaine, il ne nous a pas laissé un trace indélébile.

futuroscope - 2
Spectacle nocturne

L’ancien spectacle nous avait pourtant fasciné il y a 3 ans.

Maintenant, après avoir vu les spectacles du Puy du Fou, il paraît presque fade.


Après une bonne nuit, retour à Ath en passant par Paris: je pensais naïvement qu’un dimanche midi, cela serait calme. C’était sans compter sur le « Marathon de Paris 2017 ». Bien vu…

Conclusions de cette semaine:

  • Nous ne ferons plus 3 fois 2 nuits sur l’île de Ré. Trop de contraintes: temps de migration entre deux campings, remise en place du camping-car (vélos, extérieur, intérieur…)
  • Hors saison, le manque de confort des 3 étoiles se fait sentir. En pleine saison, l’ambiance doit faire oublier ce point.
The following two tabs change content below.
Moi

Derniers articles parmiguel (voir tous)

Laisser un commentaire